La politique

Tu croyais en un seul homme
Au costume Armani
Que l’urne pouvait en somme
Changer le temps et la vie

Équation illusoire
Naïveté du pauvre
Illusion de croire
Imposture du chauve

J’avais cru en Giscard
Embrassé Mitterand
Émission d’un seul soir
Et puis quoi maintenant ?

A peine le roi élu
Tu cries à la révolte
Les loups mordent à vue
Fusillent le despote

Pour le manant qui vote
Il n’y a pas de Noël
L’espoir est une compote
Au mauvais goût de fiel

Comprendras tu jamais
Que le monde extérieur
N’est que le simple reflet
De ton seul intérieur

Un maquereau ou un thon
Ne peuvent rien pour toi
Maîtres de l’illusion
Et violeurs de foi

Cravates droites et bad business
Paroles de clown, joueurs de bonto
Marketing et grandes promesses
La banque t’a fait crédit…au boulot !

C’est pas demain l’ami
Qu’tu m’verras dans ta mairie
Bois mon fric jusqu’à la lie
Le pouvoir est dans mon lit

Daniel Tahl
Tous droits réservés 2018

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *